Réduire son taux d'assurance de prêt immobilier



Définir le taux d’assurance est un point important dans un prêt immobilier. Pour un emprunteur, disposer d’un bas taux d’assurance de prêt immobilier est indispensable pour bénéficier de bonnes conditions de remboursement. Car la part de l’assurance emprunteur peut représenter jusqu’au tiers du coût total du crédit. Certaines informations sont prises en compte par les établissements de crédit pour fixer le taux d’assurance: la situation professionnelle de l’emprunteur, son âge, la durée du prêt, ses antécédents médicaux, etc.



Comparer les taux d'assurance



Le particulier, pour disposer d’un bas taux d’assurance doit comparer les différents taux proposés par les établissements de prêt. Certaines lois sont mises en place pour protéger l’emprunteur et lui permettre de bénéficier d’un bon taux d’assurance. Grâce à loi Lagarde, l’emprunteur peut par exemple choisir son assureur. Pour comparer deux contrats, le particulier peut se fier à 3 indicateurs spécifiques : le taux moyen d’Assurance (qu'on additionne au taux d’intérêt pour connaître le coût du crédit), le coût de l’assurance crédit immobilier (le coût total de l’assurance sur la durée du prêt) ou le TAEA (Taux Annuel Effectif d’Assurance). L’important pour l’emprunteur est de choisir le contrat le plus compétitif mais qui lui offre les mêmes garanties que l’assurance de son prêt bancaire.



La délégation d'assurance



La délégation d'assurance permet de baisser son taux d'assurance de prêt immobilier. Cette démarche permet de réduire en moyenne de 50% le coût total de l’assurance. Pour mettre en place une délégation d’assurance, il faut trouver un contrat alternatif dont les garanties équivalent à son assurance bancaire. A noter qu’aucun frais ne peut être facturé par la banque dans le cadre de cette démarche.


ch be lu ca